David Haddad @ashd_photos2concert

User Image David Haddad @ashd_photos2concert Shared publicly - 2018-04-21 11:19:39
  • @roadburnfest 20 avril part.1
La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes.
Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement  client de ce genre de son, on  lâche l'affaire au bout de 25 minutes.
Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭
Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus.
#roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    @roadburnfest 20 avril part.1 La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes. Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement client de ce genre de son, on lâche l'affaire au bout de 25 minutes. Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭 Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus. #roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    640 x 398 750 x 466 1080 x 672
  • @roadburnfest 20 avril part.1
La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes.
Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement  client de ce genre de son, on  lâche l'affaire au bout de 25 minutes.
Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭
Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus.
#roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    @roadburnfest 20 avril part.1 La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes. Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement client de ce genre de son, on lâche l'affaire au bout de 25 minutes. Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭 Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus. #roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    640 x 398 750 x 466 1080 x 672
  • @roadburnfest 20 avril part.1
La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes.
Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement  client de ce genre de son, on  lâche l'affaire au bout de 25 minutes.
Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭
Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus.
#roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    @roadburnfest 20 avril part.1 La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes. Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement client de ce genre de son, on lâche l'affaire au bout de 25 minutes. Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭 Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus. #roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    640 x 398 750 x 466 1080 x 672
  • @roadburnfest 20 avril part.1
La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes.
Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement  client de ce genre de son, on  lâche l'affaire au bout de 25 minutes.
Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭
Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus.
#roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    @roadburnfest 20 avril part.1 La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes. Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement client de ce genre de son, on lâche l'affaire au bout de 25 minutes. Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭 Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus. #roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    640 x 398 750 x 466 1080 x 672
  • @roadburnfest 20 avril part.1
La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes.
Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement  client de ce genre de son, on  lâche l'affaire au bout de 25 minutes.
Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭
Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus.
#roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    @roadburnfest 20 avril part.1 La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes. Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement client de ce genre de son, on lâche l'affaire au bout de 25 minutes. Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭 Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus. #roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    640 x 398 750 x 466 1080 x 672
  • @roadburnfest 20 avril part.1
La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes.
Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement  client de ce genre de son, on  lâche l'affaire au bout de 25 minutes.
Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭
Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus.
#roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    @roadburnfest 20 avril part.1 La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes. Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement client de ce genre de son, on lâche l'affaire au bout de 25 minutes. Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭 Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus. #roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    640 x 398 750 x 466 1080 x 672
  • @roadburnfest 20 avril part.1
La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes.
Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement  client de ce genre de son, on  lâche l'affaire au bout de 25 minutes.
Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭
Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus.
#roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    @roadburnfest 20 avril part.1 La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes. Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement client de ce genre de son, on lâche l'affaire au bout de 25 minutes. Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭 Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus. #roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    640 x 398 750 x 466 1080 x 672
  • @roadburnfest 20 avril part.1
La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes.
Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement  client de ce genre de son, on  lâche l'affaire au bout de 25 minutes.
Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭
Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus.
#roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    @roadburnfest 20 avril part.1 La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes. Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement client de ce genre de son, on lâche l'affaire au bout de 25 minutes. Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭 Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus. #roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    640 x 398 750 x 466 1080 x 672
  • @roadburnfest 20 avril part.1
La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes.
Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement  client de ce genre de son, on  lâche l'affaire au bout de 25 minutes.
Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭
Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus.
#roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    @roadburnfest 20 avril part.1 La journée commence avec les membres Hugsjá qui nous expliquent leur musique et leur façon de travailler. Vu mon état et mon niveau d'anglais j'ai lâché l'affaire au bout de 10 minutes. Debut de journée avec Mutoid Man. Entre trash à la slayer et vieux hard façon Sabbath. Ça le fait grave. Double dose de flying V et chose rare dans ce festival le chanteur est rigolo (même s'il en fait des caisses). Grosse communication avec public qui leur balance des baguettes pour la batterie à un moment.Ils font une reprise de don't let me be misunderstood de The Animals, et ça c'est grave cool. Dans leur excès de bonne humeur ils arrivent à faire chanter le public 😮. Petite course ensuite pour profiter des 1h30 restantes de Motorpsycho. Sans suprise avec leur psyché / prog c'est 1h30 de méga trip. Un sans faute 😍😍😍😍 Enuite on tente Scattewound, du drone. Je ne suis spécialement client de ce genre de son, on lâche l'affaire au bout de 25 minutes. Direction le Ladybird skate park pour Arctic un groupe de blues / psyché bien vénère ramené de San Diego. Voir un concert dans un skate park avec des skateur qui skate pendant que le groupe joue c'est un peu un de mes rêves (voilà ce qui arrive quand on vu trop de clips de Sum 41 ou Blink 182 dans la jeunesse). Et l'alliance de la musique et du lieux fonctionne à fond. Mais, sans qu'on sache pourquoi, ils s'arrêtent après 10 minutes de concert 😭😭😭 Du coup je vais jeter une oreille au rock psyché des japonais de Kikagaku Moyo. Petite demi heure sympa mais rien de phénoménal non plus. #roadburn2018 #roadburn #motorpsycho #mutoidman #concert #gigs

    640 x 398 750 x 466 1080 x 672

Likes by

5 Likes